Les changements radicaux de Ferrari pour 2016

La nouvelle SF16-H de Ferrari a fait un bon début de sa campagne de 2016 lors des essais hivernaux. Avant même la première course de la saison, la Scuderia semble avoir livré une voiture bien meilleure que celle de la saison dernière. Voici un aperçu de qui a changé sur la nouvelle voiture.

Selon illustrateur technique Giorgio Piola, Ferrari a fait une série de changements importants sur leur voiture de 2016, comprenant l’introduction de nouveaux triangles de suspension avant, un nez plus court (qui se situe quelque part entre ce que Mercedes et Toro Rosso ont utilisé en 2015), et une boîte de vitesses plus étroite.

Mais l’innovation la plus importante et radicale se situe au niveau l’unité de puissance (Power Unit) de l’équipe italienne.

1. L’Unité de Puissance (Power Unit)

Nouvelle Disposition du PU Ferrari
Nouvelle Disposition du PU Ferrari

Ferrari a travaillé tout l’hiver pour apporter des modifications à presque tous les composants – seul le MGU-H (2) reste dans la même position qu’en 2015.
Du côté du moteur, Ferrari va suivre l’exemple de Mercedes et a adopté un système d’admission variable (5) pour la première fois. Ce changement, qui permettra une meilleure mise au point du mélange air/carburant lors de la combustion, est possible parce que le grand intercooler (radiateur) (1, dessin du haut) utilisé l’an dernier a été retiré du «V» du moteur et est remplacé par deux intercooler plus petits (1, dessin du bas).
Ces deux éléments (dont un sera situé sur le dessus du réservoir de carburant et l’autre sur le boitier sur le côté gauche) veilleront à ce que le moteur est refroidi correctement pour maximiser la puissance.

Pour pouvoir utiliser une boîte de vitesses très étroite – un avantage potentiel aérodynamiquement – Ferrari a déplacé le MGU-K (3) et l’a placé sur le côté gauche du moteur (comme dans les voitures de tous les autres concurrents). Le nouveau réservoir d’huile (4) est quant à lui à la fois plus bas et plus large qu’auparavant, offrant un potentiel d’amélioration du centre de gravité du véhicule, tandis que l’embrayage (6) n’est plus dans le moteur, mais à l’intérieur du boitier de boîte de vitesses.

2. Les autres éléments

voiture

Pour 2016 Ferrari a finalement opté pour un modèle à « nez court » (2), très similaire à celui Red Bull, ce qui facilitera le flux d’air sous la voiture. L’équipe a conservé l’aileron avant de l’an dernier (1), ainsi que l’essieu avant. La forme du châssis (3) est maintenant beaucoup plus élevée et plus droite, avec une entrée destinée à une future solution de S-Duct. Les pontons latéraux (4) sont plus grands et mieux intégrés dans le châssis afin de respecter la réglementation révisée exigeant une hausse de 2cm du cockpit protégeant la tete du pilote. La nouvelle forme de capot moteur dispose ce qui pourrait être une petite entrée pour le collecteur du moteur (6).

Evolution du système de suspension
Evolution du système de suspension

A l’arrière de la voiture, les pontons latéraux (7) sont très bas, pour que tout l’air chaud soit expulsé dans la zone de suspension arrière. La partie inférieure de l’arrière de la voiture (8) est très étroite grâce à une conception de boîte de vitesses plus compacte, qui ne contient plus MGU-K, et dispose d’une position d’embrayage innovante (voir ci-dessus). L’arrière du capot moteur (9) est également plus petit et a une forme différente de la SF15-T. Pour l’instant, comme à l’avant, la conception de l’aileron arrière (10) est à similaire à celui de la fin de la saison 2015.

2015 vs 2016
2015 vs 2016

Est-ce que ces changements vont apporter la solution miracle que Ferrari cherche pour revenir au sommer ? On le saura bientôt. Mais en théorie, ils devraient constater non seulement une amélioration de la performance de l’unité de puissance (Power Unit), mais aussi des avantages aérodynamiques grâce à la nouvelle disposition des éléments qui permettent un châssis beaucoup plus agressif.

N’hésitez pas à me suivre sur Facebook pour rester plus d’articles, d’infos et de nouveautés : Page Facebook de Discussion F1